Presse

www.ruhrjazz.net, juin 2012

Stefan Bauer Quintet Voyage | « Gemeinsame Reise » (« Des voyages en commun »)

Iserlohn, 6.5.2012

Dès ce premier morceau, les auditeurs étaient comme à la maison (…) Charismatique polyvalent (…) sensible (…) de la plus haute qualité.
Stefan Bauer (…) a donné tout son esprit, sa virtuosité et son dynamisme (…) Même ses coéquipiers ont été enthousiasmés par ses solos (…) standing ovation.
Texte : Kurt Rade

Der Westen (WAZ), 29.04.2012, Jazz à la Glashaus (Maison de Verre) de Herten
Une incroyable expérience sonore
Cinq musiciens extraordinaires (…) Le public est rapidement captivé par des tonalités -situées quelque part entre New York et New Delhi-, et les influences moyen-orientales de la chanteuse (…) Et dans cette combinaison brillante, les solides solistes permettent au public de croire qu’il est en mille lieux à la fois. Le groupe vibre et respire frénétiquement, crie ou se plaint, marche parfois ou bien se repose dans le coucher de soleil d’un désert.
Jörg kolesza

Jazzzeitung Juin 2012 :
Se sentir vivant

En voyage avec Stefan Bauer et le groupe « Voyage »
Musicalement, Stefan Bauer est avant tout un « écoutant » qui apprécie l’expérience unique (…) Vibraphone et marimba font la plupart du temps essentiellement office de subtils coloristes. Sa virtuosité au maniement des quatre mailloches, avec lesquelles il parvient à transformer tant de richesses harmoniques, mélodiques et percussives en un flot souple, est un tapis rouge déroulé pour mettre en relief la valeur ajoutée de ses compagnons, Chris Bacas au saxophone, Pepe Berns à la contrebasse, Roland Schneider à la batterie et la chanteuse israélienne Michal Cohen. La culture musicale de l’Inde est très présente dans les morceaux. Cette rythmique instable et complexe, si associative et directement liée à une mélodie à l’unisson, emporte tout sur sa route avec enthousiasme. Le timbre sombre de Michal Cohen n’est pas uniquement adapté au phrasé du jazz sensuel, mais il s’accorde aussi avec les effets vocaux orientaux. Une voix qui prend souvent les accents terreux des sonorités du saxophone lors des dialogues avec Chris Bacas. Cette perméabilité entre la musique indienne, qu’on pourrait qualifier de façon cosmopolite de réalité musicale « urbaine », et l’expression si artistique des idiomes du jazz semble tout à fait plausible, rafraîchissante et est la preuve d’une grande ouverture d’esprit.

Stefan Pieper

Rheinische Post, 12 mai 2012 :
Le Quintette de Bauer au Coffeehouse.

Pour le 30e anniversaire du club, les amis amateurs de jazz du Klever ont eu la chance d’assister à un grand moment avec le concert du Stefan Bauer Quintette. Une apparition réussie au prestigieux Jazzfestival de Moers a attiré l’attention de la Région NRW, qui n’a cessé depuis de soutenir le projet financièrement (…) Dans l’ensemble, un voyage vers des mondes sonores jusqu’alors inconnus, exigeant toute l’attention de l’auditoire.                    

Bert Keim

IKZ, 10 mai 2012
Stefan Bauer a enthousiasmé Jazz Campus avec son projet « Voyage » et la chanteuse Michal Cohen
Le musicien basé à New York qui est l’un des meilleurs vibraphonistes de jazz au monde est la pierre angulaire de ce projet (…) Outre les excellents musiciens (…) La chanteuse Michal Cohen originaire d’Israël fut un phénomène fascinant (…)
Ralf Tiemann

Westfälischer Anzeiger 21 avril 2012
« Voyage » : le meilleur niveau du scat,
que les spectateurs du Festival international de Jazz (Hamm) ont pu découvrir lors de la soirée d’ouverture hier soir au Kurhaus- si l’on en croit l’affluence constatée devant la Spiegelsaal qui était par ailleurs déjà bondée (…)
Lau

Westfälische Nachrichten, mai 2012
Une musique créative et d’envergure mondiale « au village »
Stefan Bauer et « Voyage » ont ravi les auditeurs
(…) Un jazz moderne, extrêmement créatif du meilleur niveau (…) Il n’a fallu aux cinq musiciens qu’un court laps de temps pour captiver tous les spectateurs et les emmener en voyage dans le monde qui est le leur (…) Une formation de rêve, composée de cinq musiciens d’exception et de grande envergure qui ont donné le meilleur de leurs cinq instruments (…) Le quintette a joué avec passion et a offert un voyage empreint autant de délicatesse intime que des sonorités des grands orchestres, un voyage entre la plus haute intelligence et les émotions profondes, un voyage entre un jazz moderne de style américain et ce qu’on peine à qualifier de « musique du monde ». Les longs applaudissements pour cette formidable et inhabituelle expérience musicale étaient justifiés (…) car ce quintette était tout simplement très très bon.
Heinz Braunsmann

MANITOBA STYLES, CANADA, septembre 2008
Comme le regretté Don Cherry, Bauer a depuis longtemps la rare capacité de mélanger d’autres musiques (des racines du folk à la programmation numérique) au jazz, sans pour autant forcer le trait. Avec le CD Voyage, le nouveau groupe éponyme de Bauer trouve beaucoup plus de consistance dans des textures et des mélodies qui serpentent que dans la structure solo-thème du jazz traditionnel. Le contrebassiste Ugonna Okegwo, le batteur Ted Poor et le saxophoniste Chris Bacas sont à fond et Cohen -trompette, flûte et âme sans mots-, est une révélation.  

Randal McIlroy

 

NEW WESTFÄLISCHE JOURNAL, MARDI 2 SEPTEMBRE 2008 :

C’est l’écoute qui prime

Stefan Bauer « Jazz im Skulpturengarten » (Jazz au Jardin des sculptures)
par Johannes Vetter
(…) Le « guide spirituel » de la soirée, Stefan Bauer venu de Brooklyn, avait convié d’excellents musiciens au « Voyage de Stefan Bauer ». Chris Bacas, également originaire de Brooklyn, saxophoniste rompu à toutes les subtilités du Be-bop et du free jazz, a improvisé des soli à couper le souffle, particulièrement au sax soprano (…) Roland Schneider (batterie) de Berlin a présenté les polyrythmies les plus complexes avec une incroyable modestie touchant à l’euphémisme. Sa précision métrique était absolument infaillible. D’autre part, son incroyable décontraction a ouvert un boulevard dans lequel les autres musiciens ont pu s’engouffrer, à l’instar de Pepe Berns, également de Berlin. Le contrebassiste, qui a joué avec la légèreté d’une plume, a également impressionné par ses courses folles (…) La chanteuse israélienne Michal Cohen est restée stable dans les intervalles sonores les plus épineux avec une capacité de modulation de son timbre de voix. Stefan Bauer (…) immense virtuosité, empathie et talents de compositeur sont les caractéristiques de ce musicien. Le dernier morceau était de Michal Cohen. C’est la seule fois où elle a chanté un texte en hébreu. Après l’ouverture autour de mondes en collision, ce fut le tour d’une chanson pleine de douleur, se terminant avec une voix brisée — et, enfin, sur une touche (en hébreu « ruach »), que l’on pourrait traduire par esprit.

Rheinische Post, 11 septembre 2008 :
Brillante session au « Blue Note-Kellnerei »
 (…) Dans ses compositions, il y a des éléments de base romantiques et impressionnistes, enrichis par une netteté et une rigueur formelle, ainsi que des sons superbes et créatifs. « Seduction », morceau construit comme une musique de film était par moment strict, purement acoustique, pour redevenir sentimental et finir dans des rythmes rock. Chris Bacas a suscité l’enthousiasme à plusieurs reprises avec son saxophone peu orthodoxe.
Udo Spelleken

Weser Kurier, 9 septembre 2008 :
Impressionnant chercheur sonore au vibraphone,
Stefan Bauer a présenté son nouvel album Voyage avec son quintette à la Haus im Park de Brême
Par Yorn Schaefer
(…) Depuis quelques années, le musicien de 51 ans vit à Brooklyn, New York. Stefan Bauer a également beaucoup parcouru le monde, et il n’est donc pas surprenant que son dernier album, qu’il présentait à la Haus im Park entouré de son groupe -également à vocation internationale-, de quatre musiciens s’intitule « Voyage ».
On a immédiatement compris la plus-value que représentait la chanteuse israélienne pour le quintette :  une rigueur formelle de la composition, une sorte de fluidité, un côté expérimental, qui ressortent malgré une énorme quantité de swing et groove, et un jeu collectif par moments brillamment impétueux. Michal Cohen projette à travers la salle un scat oscillant entre appel plaintif et respiration tranquille, et qui est la plupart du temps intégré dans un son collectif chaleureux ; Elle improvise également merveilleusement avec la batterie et le jeu à la fois puissant et souple du saxophoniste Chris Bacas
(…) Une musique de film et Michal Cohen conclut avec un chant arabe plaintif, tandis que Stefan Bauer passe du vibraphone au marimba. En résumé : un très bon groupe avec des musiciens fantastiques.   

 Temps forts

Moers International Jazz Festival 2006
Concerts NY /Tournée en Allemagne en 2006, 2008, 2012
Enregistrement du CD Voyage, New York 2008
Jazzkaar Festival Thalin, Estonie 2010
Internationales Jazzfestival Hamm 2012

Festivals auxquels Stefan Bauer a participé :
Berlin, Bingen, Bochum, Brandon, Bucarest, Burghausen, Calgary, Dortmund, Düsseldorf, Edmonton, Enschede, Francfort, Fribourg, Guelph, Halifax, Harrisburg, Hilden, en Inde Festival International de Musique (New Delhi, Chennai, Pune, Mumbai, Hyderabad, Calcutta, Bangalore), Kaslo, Cologne, Leverkusen, Ljubljana/Slovénie, Moers, Montréal, Munster, Nancy pulsation, Ottawa, Winnipeg, Saskatoon, St. Ingbert, Escaut (Terneuzen), Sofia, Toronto, Vancouver, Victoria, Vilshofen, Vienne, Viersen, Wolfsburg, Weimar, Zurich

Autres lieux remarquables :
Aachen, Abidjan, Addis-Abeba, Accra, Amsterdam, Bamberg, Bangalore, Barcelone, Bâle, Berne, Belgrade, Berlin, Birmingham, Bombay, Bratislava, Budapest, Bucarest, Cape Coast, Coimbra, Dakar, Dar es-Salaam, Fredericton, Fribourg, Grand Forks, Genève, Golden, Hambourg, Halle, La havane, Heidelberg, Khartoum Kingston Kinshasa, Constance, Lagos, Lausanne, Lisbonne, Londres, Ljubljana, Lyon, Maastricht, Madras, Maribor, McBride, Metz, Moncton, Nairobi, New York, Oshogbo, Ottawa, Oxford, Porto, Prince-Rupert, Prague, Regina, San Francisco, Saskatoon, Séoul, Sofia, Saint- John, Strasbourg, Stuttgart, Toulouse, Viljandi <  http://en.wikipedia.org/wiki/Viljandi_County  >, Varsovie, Vienne, Wittenberg, Yaoundé, Zagreb

Discographie

Geographie JHM 2013, sortie à l’automne 2013
Voyage JHM 2008